La rédaction des statuts d'entreprise : un guide complet

Romain DanouRomain Danou

30/06/2023

Lors de la création d'une entreprise, l'une des étapes les plus cruciales est la rédaction des statuts. Il s'agit d'un document juridique qui définit les règles régissant le fonctionnement interne de l'entreprise. Dans cet article, nous allons vous guider à travers les étapes essentielles pour rédiger des statuts d'entreprise efficaces et conformes à la loi.

1. Définir la forme juridique de votre entreprise

La première étape de la rédaction des statuts consiste à choisir la forme juridique de votre entreprise. Vous avez plusieurs options parmi lesquelles vous pouvez choisir en fonction de vos besoins et préférences. Ces options incluent la société à responsabilité limitée (SARL), la société anonyme (SA), la société par actions simplifiée (SAS), et bien d'autres. Chacune de ces formes a ses propres règles en matière de capital, de responsabilité des associés, de gestion, et bien d'autres aspects importants à prendre en compte lors de la création de votre entreprise. Il est donc essentiel de bien comprendre les différences entre ces formes juridiques et de choisir celle qui convient le mieux à votre situation.

2. Identifier les associés et les dirigeants

Les statuts doivent obligatoirement indiquer les informations suivantes concernant les associés (les propriétaires) et les dirigeants de l'entreprise :

  • Leur nom complet
  • Leur adresse complète
  • Leur fonction spécifique au sein de l'entreprise

Il est également recommandé de fournir des détails supplémentaires tels que leur numéro de téléphone, leur adresse e-mail et toute autre information pertinente qui pourrait aider à identifier clairement les associés et les dirigeants de l'entreprise..

3. Déterminer le capital social

Le capital social de l'entreprise doit être défini dans les statuts. Il représente le montant total des apports réalisés par les associés au moment de la création de l'entreprise. Les apports peuvent se faire sous différentes formes, notamment en numéraire, c'est-à-dire en apportant une somme d'argent, ou en nature, en apportant des biens immobiliers, du matériel ou d'autres actifs. Ces apports en nature doivent être évalués de manière objective et justifiée. Il est important de noter que le capital social peut être augmenté ou réduit ultérieurement, en fonction des besoins de l'entreprise et des décisions prises par les associés lors des assemblées générales.

4. Définir l'objet social

L'objet social est une description précise de l'activité que l'entreprise exercera. Il doit être suffisamment large pour permettre à l'entreprise de se diversifier, tout en restant en conformité avec les lois et réglementations en vigueur. Cette description doit englober les différentes activités que l'entreprise envisage d'exercer, en prenant en compte les opportunités de croissance et d'expansion. Il est important de trouver un équilibre entre la flexibilité nécessaire pour s'adapter aux évolutions du marché et la nécessité de fournir une définition claire de l'activité de l'entreprise. Une définition trop étroite pourrait limiter les possibilités de développement futur, tandis qu'une définition trop large pourrait entraîner des problèmes juridiques potentiels. Il est donc essentiel de rédiger l'objet social de manière soigneuse et réfléchie, en prenant en compte les objectifs à court et à long terme de l'entreprise.

5. Régler les modalités de prise de décision

Les statuts doivent également préciser comment les décisions seront prises au sein de l'entreprise. Il faut déterminer qui a le droit de vote, comment les votes sont comptés, quelle est la majorité requise pour différentes types de décisions, etc. En outre, il est important d'établir un processus clair et transparent pour la prise de décision, en définissant les étapes à suivre, les personnes responsables de chaque étape et les délais impartis. De plus, il convient de prévoir des mécanismes de résolution des conflits, tels que la médiation ou l'arbitrage, afin de garantir une résolution équitable et efficace des différends éventuels. Enfin, il est recommandé d'inclure des clauses spécifiques sur la gouvernance de l'entreprise, telles que la composition du conseil d'administration, les rôles et responsabilités des dirigeants et les politiques de divulgation des informations. Tout cela contribuera à assurer une gestion solide et transparente de l'entreprise.

6. Prévoir les conditions de modification des statuts

Enfin, les statuts doivent prévoir les conditions dans lesquelles ils peuvent être modifiés. Par exemple, ils peuvent être modifiés en cas d'une augmentation de capital pour permettre une meilleure croissance de l'entreprise. De plus, ils peuvent également être modifiés en cas d'un changement de forme juridique, par exemple si l'entreprise décide de passer d'une SARL à une SAS. De même, un changement d'objet social peut également nécessiter une modification des statuts, par exemple si l'entreprise décide d'élargir son domaine d'activité. Il est donc important d'inclure toutes ces possibilités de modification dans les statuts afin de garantir une certaine flexibilité et adaptabilité à l'entreprise.

Générer mes statuts en ligne en moins de 7mn

Questions fréquentes

La Sas pour Société par Actions Simplifiée et la Sasu pour Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle sont en réalité une même et unique forme juridique.

La Sasu est une sous-catégorie de la Sas.

Pour résumer, on peut dire que la Sasu est une Sas qui a momentanément un seul et unique actionnaire.

En réalité la question à se poser est sera-ton le seul actionnaire ou bien la société sera-t-elle crée avec d'autres associés.

Nous vous faisons payer uniquement les frais administratifs dès que vous souscrivez à une offre d’un de nos partenaires. Compte-pro en ligne, assurance, domiciliation nous avons sélectionné pour vous des offres qui vous serons utiles. Tout est optionnel, rien d’obligatoire !

Vous réalisez des économies, et vous profitez d’un choix exclusif de partenaires qui proposent leurs meilleures offres.

A la base de la création de société, ce sont les statuts qui jouent un rôle primordial, grâce à la technologie que nous avons développée, ceux-ci peuvent être générés instantanément à partir des questions auxquelles tu réponds en ligne.

Ensuite une fois que tu nous a fourni l’intégralité des documents que nous te demandons et que tu disposes de l’attestation de dépôt du capital social, il faut compter environ 48 heures ouvrables pour que nous t’adressions ton Kbis.

Ce délai est susceptible de varier en fonction des Greffes (certains greffes de province sont plus longs) et de leur charge de travail.

Articles qui pourraient vous interesser

SASU ou SAS : une forme juridique qui rencontre un grand succès

Par Romain Danou

Si vous créez une entreprise en France, vous avez besoin de trouver la forme juridique qui convient le mieux à votre entreprise. La SASU ou Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle est une option à considérer.

Par Romain Danou

Legalfree vous explique tout ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans la création d'une holding

Par Romain Danou